Berlin, Bogota ou Oakland ont ainsi profité du confinement pour mettre en place ces structures provisoires. La mairie de Paris réfléchit...

Berlin, Bogota ou Oakland ont ainsi profité du confinement pour mettre en place ces structures provisoires. La mairie de Paris réfléchit à la possibilité d’installer des pistes cyclables provisoires pendant la durée du déconfinement. Tout en se gardant la possibilité de pérenniser le dispositif. Les voitures disparues pendant le confinement risquent donc de retrouver leur place à moitié occupée. Parce que respecter les distances sanitaires de sécurité dans un wagon bondé du RER A, c’est digne d’un Rubik’s Kub à l’aveugle. Les déplacements à vélo permettent de conserver la distanciation sociale. Le long des grands boulevards, jusqu’à l’Etoile, est un axe important sur lequel il n’y a pas du tout d’aménagements pour les vélos.