article en cours de rédaction... (test)

PARIS, mercredi 2 décembre 2015.

Surnommé "Ecolaurant" par ses amis, Laurent Guignon a créé l’association Ecolo café. Il s’apprête à organiser maintenant des "écolo tours", pour visiter Paris sous un jour plus vert.

Tout commence en 2002. Les Verts recueillent 5,25 % des voix à la présidentielle. C’est le déclic pour Laurent Guignon. Cet employé de la Banque postale s’allie à la cause écologique. « Je trouvais que les dégâts environnementaux étaient de plus en plus importants et que la société ne régissait pas assez », explique-t-il. Il adhère à de nombreuses associations, mais cela ne suffit pas. Créatif, il lance en 2005 l’association Ecolo café. Il imagine ainsi des moyens pour sensibiliser les consommateurs à l’écologie dans les lieux publics comme des collecteurs de bouchons en liège ou des espaces de don d’objets. En 2010, Laurent décide de fédérer grâce aux réseaux sociaux. Tel un messager chargé de promouvoir l’écologie autour de lui, chaque jour, il trie et relaye des informations écolos pertinentes sur sa page Facebook, suivie par près de 5 000 personnes.

Désormais, le quarantenaire parisien allie vie professionnelle et passion en développant son autoentreprise, Ecolo tour. À partir du 4 décembre 2015, il mettra à l’œuvre son aisance oratoire et ses talents pédagogiques pour organiser des visites écologiques dans Paris, en vélotaxis ou à pied. « Les parcours permettront de découvrir des lieux en lien avec l’environnement. Comme des associations, des restaurants bio, des centres de tri, etc.», détaille-t-il un brin énigmatique. Les visites, qui balayeront tous les arrondissements, concernent pour l’instant les 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements.